Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

4 projections au premier trimestre 2017

30 Décembre 2016 , Rédigé par haltedudoc

Bonjour à tous,

la Halte du Doc a programmé ses 4 prochaines projections, entre janvier et mars.
Vous pouvez télécharger au lien suivant le programme, à afficher sur votre frigo pour ne rater aucune date ! 

Les entrées aux projections sont sur libre participation consciente.

Programme Halte du Doc Trimestre 1

Jeudi 26 janvier à 20h30, à la salle de la Maison du Parc,
L'association Terres de Liens nous propose la projection du film Changement de propriétaire de Aurélien Lévêque et Lubna Vink.

Ce film suit de l’intérieur une aventure citoyenne défendant une idée aussi fiable qu’utopique : celle de la terre comme bien commun. Rassemblés par l’action concrète, les membres du mouvement Terre de Liens mettent en œuvre les moyens nécessaires à la mutation de notre rapport à la terre. Le film montre qu’à travers cet engagement, c’est l’organisation même de notre société qui est remise en question. Et si avec le capitalisme on arrivait à collectiviser les terres ?

Un débat suivra la projection, en présence de Gilbert Gourraud de l'association Terre de Liens Savoie.

 

 

 

 

 

 

Lundi 20 février à 20h30,  au Centre d’accueil d'Aillon Station,
Regards sur nos assiettes de Pierre Beccu

Six étudiants en géographie enquêtent sur notre alimentation. De leur assiette au sol, ils arpentent le territoire pour trouver des réponses, là où ils consomment, sans aucun à priori, armés de leur seule curiosité. Ils découvrent d’une façon spontanée l'innovation et le bon sens des expériences positives au coin de chez eux. Un voyage original, qui va des interrogations légitimes sur la santé à la quête de sens dans nos vies.

Débat sur les circuits courts en présence du réalisateur, Pierre Beccu et des producteurs et groupements de producteurs du val d'Aillon

 

 

 

 

Lundi 27 février à 20h30 - Aillon Station - Centre d’accueil
Insecticide, mon amour de Guillaume Bodin

Guillaume Bodin a 26 ans, il est réalisateur et ouvrier viticole en Saône-et-Loire lorsqu’il est victime des traitements obligatoires aux insecticides contre la cicadelle de la flavescence dorée. Comme il est impossible de se faire entendre, il décide alors de quitter son travail et d’enquêter sur la question ! Il part à la rencontre de nombreux acteurs du milieu viticole et scientifique comme Emmanuel Giboulot et Thibault Liger Belair, ces vignerons ayant refusé de traiter aux insecticides. Ou Jean-Marc Bonmatin, chercheur au CNRS et lanceur d’alerte sur les effets catastrophiques de l’utilisation de ce type de pesticides sur l’environnement. Le couple Claude et Lydia Bourguignon apporte de nombreuses informations sur l’impact de ces produits chimiques sur la faune des sols. Néanmoins, tout n’est cependant pas si sombre dans cette affaire, puisqu'un collectif de vignerons tente de faire évoluer le dossier vers un plus grand respect de l’environnement.

Débat en présence du réalisateur, Guillaume Bodin

 

Vendredi 10 mars à 20h30 - La Fabrique à Lescheraines
Comme un oiseau dans un aquarium de Thomas Roussillon et Joris Lachaise 

C'est la fin de la trêve hivernale. L'expulsion guette les habitants d'un ancien orphelinat laissé à l'abandon par les pouvoirs publics, au 48 de la rue Lionnaise, à Angers. Réquisitionnée, cette demeure abrite 43 demandeurs d'asile originaires de la Corne de l'Afrique, 14 Roms de Roumanie et 7 jeunes sans-logis, âgés de vingt à trente-cinq ans. Face à l'absence de propositions de relogement, tant de la part de la mairie que de la préfecture, les "habitants du 48" s'entraident et s'organisent pour faire entendre publiquement leurs revendications. Inéluctablement, l'expulsion a lieu, le 23 avril 2009. C'est le début d'un long chemin vers le relogement pour tous les habitants du 48. C'est également l'affirmation d'un mouvement de réquisition et de résistance qui n'en est qu'à ses débuts, compte-tenu de l'affluence récente de nouveaux demandeurs d'asile.

Débat en présence du réalisateur, Thomas Roussillon

Lire la suite

Mercredi 21 décembre à 15h à la Fabrique : Une Halte du Doc pour les enfants avec "L'enfant au grelot"

10 Décembre 2016 , Rédigé par haltedudoc

Juste avant Noël, une fois n'est pas coutume, une Halte du Doc pour les enfants !
 

C'est donc un joli conte de Noël que nous projetterons le mercredi 21 décembre à 15h à la Fabrique des Bauges à Lescheraines : L'enfant au Grelot de Jacques-Rémy Girerd (des studios Folimage)
 

Et juste après, possibilité de faire un bon goûter : jus de pomme chaud au miel et cannelle, Chai, vin chaud.....gaufres et autres gourmandises seront proposées ainsi que des jeux de société pour passer l'apres midi au chaud pour les petits et les parents !!! Venez passer un bon moment!

Film des 3 ans, tous public. Après une tempête de neige, un bébé abandonné est retrouvé par un facteur au milieu de la forêt. Il tient, serré dans sa main, un curieux grelot. L’enfant, Charlie, grandit dans un petit orphelinat en compagnie de six autres garçons. Il se confie souvent à son grelot fétiche et essaie de percer le mystère de ses origines. Quelques jours avant Noël, Charlie accompagne le facteur, son meilleur ami, qui doit apporter les lettres, que les enfants ont écrites, au Père Noël…

 

 

Lire la suite

N'oubliez pas l'AG ce mardi 13 décembre à 20h30 aux Amis des Bauges

8 Décembre 2016 , Rédigé par haltedudoc

Bonjour à tous,

La Halte du Doc organise son Assemblée Générale annuelle le mardi 13 décembre à 20h30 aux Amis des Bauges.


Après l'élection du CA et du bureau et exposition du bilan de l'année écoulée, nous parlerons du fonctionnement de la Halte du Doc et de la programmation des mois à venir.

Fonctionnement :
La Halte du Doc propose un documentaire une fois par mois suivi d'un débat dans un village différent du cœur des Bauges. Pour cela, nous sommes plusieurs bénévoles à organiser les projections : une personne propose un film qu'il souhaite présenter, il contacte la société de production pour connaître les droits de diffusion et réserve une salle (salle des fêtes, cafés culturels, salle du PNR...). Le soir de la projection, plusieurs bénévoles se retrouvent pour installer le matériel de diffusion. 
Si vous avez envie de participer à la Halte du Doc, il y a plusieurs façons :
- proposer un film et/ou un intervenant
- trouver un lieu
- donner un coup de main pour l'affichage
- donner un coup de main pour l'installation du matériel le soir de la projection
La Halte du Doc existe maintenant depuis une dizaine d'années, le fonctionnement est rodé. Nous nous réunissons une fois par an lors de l'Assemblée Générale. Le reste du temps, nous communiquons par mail pour organiser les projections. 
Depuis plusieurs mois, nous proposons de plus en plus de projections en partenariat avec les associations et collectifs du massif (Biobauges, Amis des Bauges, Radio Alto, Gribouille, Bauges en transition...).

Si vous avez envie de nous rejoindre, si vous avez des idées de films et de sujets à proposer, si vous avez envie de participer à l'organisation d'une projection, vous êtes les bienvenus !
Nous vous invitons à nous donner une réponse de votre venue à l'Assemblée générale par retour de mail.
 
 
A très bientôt,

L'équipe de la Halte du Doc
Pour suivre les projections de la Halte du Doc :
Lire la suite

Halte du Doc du jeudi 15 décembre - Un revenu pour la vie

4 Décembre 2016 , Rédigé par haltedudoc

Jeudi 15 décembre à 20h30 à la Salle du Parc au Châtelard, la Halte du Doc vous propose un documenatire autour de la question du revenu de base : Un revenu pour la vie, documentaire de Michaël Le Sauce. le film sera suivi d'un débat en présence de représentants du MARB (Mouvement Annécien pour le Revenu de Base)

« Un revenu pour la vie » interroge la notion de revenu de base. Un revenu découplé de l’emploi qui serait inconditionnellement distribué à tous les citoyens. Ce projet à la fois utopique et réaliste, indispensable à l’émergence d’un nouveau vivre-ensemble, sera amené par deux rêveurs en action : Alexis Lecointe, ex-ingénieur et conférencier gesticulant, qui mène une enquête auprès de militants et penseurs du sujet et Frédéric Bosqué, entrepreneur, qui fait voyager ce questionnement au travers d’un périple à vélo.

Qui ramassera les poubelles ? Qui passera la serpillère dans les coursives des réacteurs nucléaires ? Mais aussi qui créera la monnaie, et qui va payer ? En s’appliquant à remettre travail et salaire à leur place dans une société où sur-production et chômage de masse ont de plus en plus de mal à cohabiter sur fond d’inégalités croissantes et d’épuisement de l’écosystème, le film fait honneur au temps libre comme aux activités non lucratives et surtout choisies. Il donne la parole à celles et ceux qui, dans un élan d’utopie salutaire, explorent la possibilité d’instaurer des revenus inconditionnels d’existence.
Lire la suite